• LE DIEU DES HOMMES, UN LEURRE!

     

     

    ARTICLE PRIS CHEZ  DIEUCECLAIR.CENTERBLOG.NET 

     

    Le Dieu des religions est un leurre ! Un leurre est destiné à tromper celui qui se croit sur la bonne voie ! Aussi doit-il offrir la même ressemblance que ce qu’il imite ! En matière de spiritualité la Bible évoque cette possibilité ! Ainsi Dieu, Jésus, la Vierge et tout ce qui touche l’esprit religieux est exposé à ce risque. A la question qui lui était posée concernant la manière de reconnaître le vrai du faux, Jésus répondit, c’est en voyant le fruit qu’il porte qu’on reconnaît l’arbre ! Pour ce qui me concerne le fruit ne peut être autre que l’harmonie entre les hommes, le respect, l’amour me paraît difficilement prononçable tant l’homme en a déformé le sens ! Tiens parlons-en ! L’amour ! Lui aussi a son leurre ! L’humanité était destinée à vivre comme ces quelques peuplades qui vivent dans des contrées encore vierges de toutes incursions modernistes ! Hélas peu à peu elles disparaissent tant est forte la tentation de ce qu’ils croient la facilité ! Je parle des jeunes ! Ils ne connaissent pas les Lois impitoyables de la société humaine d’aujourd’hui ! Il n’y a d’autre Dieu que celui des dix commandements ! Il n’y a d’autre Jésus que celui qui dit aimez-vous comme je vous ai aimé ! Il n’y a d’autre Dieu que celui auquel nous avons interdit d’agir pour la bonne raison que ce n’est pas en lui que nous croyons mais au leurre ! Ce Dieu là existe ! Je l’ai rencontré ! Je n’aurai jamais pu écrire seul ce qui s’oppose aux croyances humaines et même ce que furent les miennes ! Ange Paul C ; dieucéclair le 27 mars 2014  

     

    COMMENTAIRE DE TEIWAS SUITE À CE POST: 

     

    Dieu n'est pas un leurre; tout est question de définition.Il loin d'être ce concept puéril du vieillard barbu et colérique, vengeur et intolérant




    Dieu est à la fois 1.comme origine : ce qui a créé l'univers manifesté, le point de départ du temps, l'illusion du fini, et 2. comme but : le plus haut état de conscience auquel l'homme peut prétendre accéder.





    1.Dieu est ce qui englobe toute la création, sa source en dehors du temps (la notion d'antériorité n'a de sens que dans un contexte fini, soumis au temps) et
    2.un champ de conscience  permettant de tout comprendre, c'est à dire d'être tout (aspect fusionnel). Dieuest ainsi Cause Première, Architecture primordiale, chaos et vie...
    Nous devons considérer Dieu sous deux angles : par son aspect connaissable, c'est-à-dire accessible aux outils de connaissance de l'homme (corps, sentiments, raison, intuition) et par son aspect inconnaissable, inaccessible à l'homme de part la nature finie et limitée de ce dernier. Ces deux aspects peuvent être aussi évoqués sous l'appellation manifesté et non-manifesté. Lorsque l'homme aura appréhendé tout ce qu'il lui était possible d'appréhender de Dieu, il se heurtera au mur du non-manifesté. Ce choc, cette impasse n'est pas stérile mais l'étape nécessaire à une connaissance directe, sans aucun intermédiaire. L'homme ne comprend plus mais est. Il est devenu Dieu en pleine conscience.
    _________________
    Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
     

    ***** 

     

    Je pense que ce monsieur parle pour ne rien dire et qu'il se contredit:1. il dit Dieu est un leurre: un leurre est un appât attaché à un hameçon ,donc un un artifice , une amorce pour tromper.Dieu ne trompe pas,se sont les religions organisées qui trompent.2. Le Dieu des 10 commandements n'existe pas, car Dieu n'a jamais commandé: Il a parlé, ce sont des recommandations
    Le Décalogue (en hébreu : עֲשֶׂרֶת הַדִּבְּרוֹת) La Bible ne parle pas de « dix commandements » mais de « dix paroles » ʿAsereth had-Diberoth (Ex. 34, 28 ; Deut. 4, 13) traduit dans la version des Septante, par δεκάλογος / dekálogos, d'où vient le mot français Décalogue.

    Ici les Aborigènes font la même chose, ils donnent des conseils  et non pas des interdictions: nous sommes libres de choisir.
     On nous a conseillé de nous aimer et nous avons le choix de le faire ou pas, nous avons reçu une carte de route et nous pouvons décider de la suivre ou de nous perdre,ce qui dans le fond prouve que Dieu n'est pas un leurre, mais LA VERITE

    L'amour du prochain inclut l'amour de D-ieu; l'amour de D-ieu inclut l'amour du prochain. Je dois être saint parce que D-ieu est Saint. Etre Saint signifie être séparé; pour devenir saint, je dois aimer mon prochain. En aimant mon prochain, je manifeste mon amour pour D-ieu.


    L'HISTOIRE DE DEUX AMIS

    Aimer son prochain permet à la Shekhina (Pésence Divine) de rester dans ce monde,
    C'est l'histoire de deux amis unis par une amitié profonde. Mais les guerres et différents évènements avaient séparé, malgré eux, ces deux amis pendant de longues années. Un jour, l'un des deux apprit où vivait son ami. Il décida d'entreprendre le voyage pour lui rendre visite.
    Malheureusement, leurs pays respectifs étaient en guerre. Des rumeurs, concernant le but réel de la venue de cet étranger, commencèrent à se répandre. Rapidement, il fut arrêté et accusé d'espionnage. Il fut jugé coupable et condamné par le roi lui-même à la peine de mort.
    L'homme demanda au roi de lui accorder un dernier souhait.
    " Quel est ton souhait?" lui demanda le roi.
    L'homme répondit qu'il était un important homme d'affaires dans son pays. Sa notoriété lui permettait de conclure ses affaires par une simple poignée de main. En fait, il avait accumulé une petite fortune, mais il avait prêté la majeure partie de cet argent sans contrats. Il demanda au roi de lui permettre un dernier voyage chez lui, pour régler ses affaires et dire au revoir à sa famille. Sinon, le roi non seulement le condamnait à mort, mais condamnait également ses enfants à une vie de pauvreté.
    Le roi ne le crut pas : "comment puis-je être sûr que tu vas revenir? Quelle garantie peux-tu m'offrir?"
    L'homme répondit qu'il avait un très bon ami qui vivait dans cette ville, et qu'il était sûr que cet homme accepterait de prendre sa place dans la cellule des condamnés à mort, jusqu'à son retour. L'ami en question fut convoqué.
    " Prendrais-tu la place de ton ami?" lui demanda-t-il. "Tu es conscient que s'il ne revient pas, c'est ta tête qui roulera sur le sol".
    L'homme accepta. "Après tout," dit-il "à quoi servent les amis?"

    Le roi était curieux de voir si l'homme allait vraiment revenir et lui permit donc de s'en aller en lui précisant que l'exécution aurait lieu dans trente jours. Le jour "J" l'homme n'était toujours pas revenu, alors le roi donna l'ordre à ses gardes d'amener l'ami et de le décapiter. Ils amenèrent l'homme, posèrent sa tête sur la pierre d'exécution, et au moment où la lame allait descendre, on entendit un murmure venant de la foule. Le bourreau reçut l'ordre d'attendre. L'homme était enfin de retour.
    Il se dirigea avec courage vers le bourreau, saisit l'épée et dit : "Je suis là et prêt à accepter mon destin".
    Son ami se leva, saisit à son tour l'épée et dit : "Tu es en retard, tu devais revenir ce matin. Puisque tu n'es pas revenu comme prévu, c'est moi qui dois être exécuté".
    L'ami répondit : "Mais c'est moi qui suis accusé d'espionnage, c'est moi qui suis condamné à mort".
    Le roi assistait à la dispute et fit taire les deux hommes : "Aucun de vous deux ne mourra, mais à une condition".
    Les deux amis regardèrent le roi et lui dirent : "Quelle est cette condition?"
    Le roi répondit :"Que je puisse devenir votre troisième ami".

    Le yalkout Méam Loez rapporte cette histoire pour nous enseigner le sens du verset "tu aimeras ton prochain comme toi-même, Je suis L'Eternel". Le message de cette histoire est profond : si un homme est capable d'aimer sincèrement son prochain, D-ieu promet en retour d'aimer ces deux personnes et d'être leur partenaire à jamais, leur troisième ami.
    _________________
    Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle

    « QUE JE SOIS CALME ET QUE J'ÉCOUTE LA VÉRITÉ.L'INCONGRUITÉ DE LA FOI »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Dimanche 9 Février à 10:01

    Je persiste et je prétends que Dieu le votre est un leurre Pourquoi car le Dieu auquel les hommes croient est exactement le contraire de ce Dieu qui rêve  encore de régner sur une humanité à son image ! Je regrette infiniment notre monde n'offre pas le reflet de Dieu ! Oui le Dieu auquel vous croyez un un leurre ! Vous êtes pris à votre propre hameçon ! Dieuceclair ! 

      • Dimanche 9 Février à 16:36

        Chacun sa façon de voir les choses!

        Chacun a droit à sa foi.

    2
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 19:53

    COMMENTAIRE CENTERBLOG:

    robert87300 le 18/06/2016

    Bonjour, nous passons te souhaiter un bon et heureux week-end, Nous il sera un peut gris, les beau jour ne s'annonce pas terrible, bise de Angel et robert 

    http://robert87300.centerblog.net



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :